Bonnes adresses à Montréal, Crèmeries, Montréal, Où manger?
Laisser un commentaire

Kem CoBa: faire la file pour une bouchée de bonheur

L’été tire déjà à sa fin (snif!) et l’on s’en voudrait d’avoir passé à travers notre première période estivale sur ce blogue sans vous avoir fait part de notre glacier coup de cœur à Montréal! Ce n’est cependant plus un secret bien gardé: nous avons vu les files d’attente s’allonger, à chaque année, depuis l’ouverture de notre comptoir favori de glaces et de sorbets, mais cela n’a en rien altéré le service souriant de ses propriétaires, les pâtissiers Ngoc Phan et Vincent Beck. Si vous n’êtes pas déjà passé par cette adresse du quartier Mile-End aux accents vert et rose fluo, il vous reste à peine un mois pour le faire: vos vacances ne seront pas complètes sans un arrêt chez Kem CoBa!

Il y a des coups de coeur : «la Québécoise», un mélange savoureux de sorbet au bleuet et d’une glace au miel du Québec, mais aussi «la Bien-Aimée», une combinaison irrésistible de sorbet aux griottes et de glace au lait d’amande, mais on se surprend aussi à rêver de «la Royale», une torsade composée de glace au chocolat noir 72% et de sorbet à la framboise, ou encore de «la Latina», combinaison originale de sorbet à la mangue et de glace au dulce de leche. L’inconvénient, c’est que les propriétaires de Kem CoBa ont eu la bonne idée de nous proposer une nouvelle crème glacée molle artisanale chaque deux semaines, durant l’été, et d’ainsi nous obliger (quelle torture!) à revenir le plus souvent possible les visiter. Comme de petites pièces de théâtre glacées qui vous feront vivre toutes sortes de belles émotions, il ne faut surtout pas manquer l’occasion d’aller les goûter lorsqu’elles sont à l’affiche, car elles ne reviendront peut-être pas du tout (ou en tout cas, pas avant l’été prochain).

À gauche: «La Québécoise», un duo de crème glacée molle au miel du Québec et de sorbet aux bleuets. À droite: un cornet au parfum de beurre salé.

Chacun de nos passages chez Kem CoBa en famille est une gâterie, et nous n’hésitons pas à nous déplacer jusqu’au Mile-End lorsque l’envie d’une bonne crème glacée nous prend, même s’il y a de nombreuses autres crèmeries entre la maison et là-bas. Étant une fanatique de tout ce qui ressemble à la saveur «creamsicle», je deviens très vulnérable lorsqu’ils affichent «la Passionnée», une torsade de glace à la vanille de Madagascar et de sorbet au fruit de la passion, ou encore «la Florida», un mélange de sorbet à l’orange et de crème glacée à la noix de coco. Mes hommes, quant à eux, ont leurs saveurs de glaces de prédilection: chéri opte presque tout le temps pour la glace au beurre salé et fiston, qui raffole du beurre d’arachide, choisi à coup sûr la délicieuse glace aux cacahuètes et au miel. Si la saveur de crème glacée molle maison de la semaine ne vous inspire pas, vous pouvez toujours choisir parmi une sélection de crèmes glacées et de sorbets, toujours fabriqués avec des ingrédients frais.

Même si le comptoir de Kem CoBa n’est ouvert, pour s’offrir un cornet, que du mois de mai jusqu’au début d’octobre, il nous est toujours possible de commander l’une de leurs bûches glacées durant le mois de décembre, en prévision de la période des fêtes. Les pâtissiers nous offrent également une sélection originale de chocolats de Pâques juste avant l’arrivée de la nouvelle saison estivale.  Quant à moi, je vous quitte tout de suite sur ces lignes, car je dois aller me procurer un pot de leur saveur originale à la feuille de pandanus avant qu’il n’en reste plus. À moins que je choisisse le sorbet aux pêches de l’Ontario… ou la glace au dulce de leche?

La Cocotte: combinaison de glace à la noix de coco et sorbet à la fraise

À NOTER:

Heures d’ouverture: Du début mai au début octobre, du mardi au dimanche, de midi à 21h. Attention, par contre, le comptoir peut fermer inopinément pour cause de mauvais temps (vous pouvez consulter leur page Facebook à cet égard, mais aussi pour vous tenir au courant de la crème glacée molle artisanale de la semaine).

Prix:  Comptez entre 3 et 5$ pour une coupe ou un cornet, tout dépend du nombre de boules ou de parfums choisis. On peut aussi se procurer des pots à emporter de 500ml pour 7,75$. Notez qu’ils n’acceptent que les paiements en argent comptant.

On y revient avec les enfants? Assurément! Surtout que, pour les petits appétits, on peut demander un mini-cornet à leur taille, avec la saveur de leur choix, pour 1,39$ (plus taxes). Attendez-vous, par contre, à devoir faire la file, mais votre patience sera entièrement récompensée. Il y a beaucoup de bancs pour s’asseoir et déguster vos glaces devant la boutique.

NOTRE COTE:

fabuleux-840

POUR EN SAVOIR PLUS:

  • Les propriétaires de Kem CoBa, Vincent Beck et Ngoc Phan, ont publié le livre Asie un voyage culinaire aux éditions Modus Vivendi, en 2011.
  • Allez visionner cette vidéo (pour Châtelaine), où les chefs pâtissiers présentent leur version (et la recette) d’une maison en pain d’épice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s