Activités, Bricolage, Montréal
Laisser un commentaire

Potier en herbe

Mis à part les nombreux animaux en pâte à modeler façonnés avec ma fille, je ne connaissais absolument rien à la poterie, mais cet art m’intriguait depuis longtemps. J’ai donc décidé de m’inscrire à un atelier d’initiation, en solo, pour vivre une expérience créative différente et pour tester la possibilité d’y amener, sous peu, ma fille de quatre ans.

Frédérique Bonmatin, céramiste, m’a accueillie dans son atelier situé sur la rue Fullum, à Montréal, près de l’intersection Masson et Iberville. J’y ai découvert un petit espace rempli à craquer de quelques-unes de ses jolies créations et une professeure chaleureuse qui sait nous mettre à l’aise.

La création des pièces

Ce qui m’intéressait particulièrement, lorsque je me suis inscrite, c’était le tour (oui, oui, on dit bien un tour!) de poterie et j’espérais bien être capable de reproduire une certaine scène de film – Ghost, pour ne pas le nommer – qui me vient toujours en tête lorsqu’on parle de mains dans l’argile… Malheureusement, il a rapidement fallu que je me rende à l’évidence que je n’y arriverais pas! Le tour est très difficile à manipuler et je n’aurais jamais réussi à façonner mon petit bol – que je trouve, par ailleurs, fort bien réussi pour une débutante – sans l’aide de la professeure. Madame Bonmatin est patiente et très attentionnée avec chacun d’entre nous afin de nous guider, ce qui est plus qu’essentiel.

Ensuite, laissés à nous-mêmes avec un morceau d’argile, nous devions créer une pièce – ou deux – en la travaillant avec nos mains, sans le tour cette fois. Ouf! J’avais beau avoir un peu d’expérience avec la pâte à modeler, c’était loin d’être évident! J’ai opté pour une petite assiette, pour déposer les ustensiles sur le four, que j’ai moulée en forme de feuille, et un petit pot qui s’ouvre comme une fleur que j’utilise finalement pour mettre les cure-dents. Ici, seule, j’ai eu de la difficulté à modeler des pièces intéressantes, mais le résultat n’est quand même pas si mal, du moins je crois!

La peinture

Une fois les pièces créées, la professeure doit les faire sécher puis les faire cuire. Si vous vous inscrivez à un atelier et que vous ne désirez pas les peindre – ou si vous manquez de temps – vous pouvez venir les chercher ainsi. Elles seront d’un beau beige luisant. Cependant, si, comme moi, vous désirez vivre l’expérience jusqu’au bout, vous pourrez venir les peindre, environ deux semaines plus tard. Pour cet autre atelier, on vous fournira diverses couleurs de peinture et vous pourrez laisser aller votre imagination pendant deux heures. Ce qui est complexe ici, c’est que les œuvres faites d’argile boivent énormément de peinture. Ainsi, je ne savais pas trop combien en mettre et quel serait le résultat final. Aussi, la couleur, lors de l’application, n’est pas la même que lorsque la pièce sera cuite. Bref, on y va un peu à l’aveugle, mais le plaisir est au rendez-vous.

Et les enfants ?

Cette année, j’ai dû faire l’atelier sans ma fille de quatre ans, car Madame Bonmatin accepte les enfants dès six ans. Cependant, je trouve cela un peu jeune. L’espace est restreint et il y a des poteries partout, alors j’aurais été très stressée de voir ma fille s’énerver. Utilisez votre jugement selon le caractère de votre enfant et assurez-vous qu’il comprenne bien que les pièces de poterie sont fragiles et que, de retour à la maison, leurs bonhommes ou autres créatures devront être manipulés avec soin.

À NOTER:

Heures d’ouverture: De janvier à fin juin 2014, les activités sont disponibles les jeudis et vendredis soirs à 18h30 ou bien les samedis, à 10h ou à 13h30. Ces dernières reprendront ensuite en septembre. Pour plus de détails, allez jeter un coup d’œil au site Internet. Prévoyez vos déplacements, car vous devrez : 1. Créer vos pièces, 2. Aller les peindre et 3. Aller les chercher suite à leur cuisson. Vous aurez donc à vous déplacer trois fois… mais cela en vaut la peine!

Prix: L’atelier coûte 45 $ taxes incluses, mais un peu moins si vous décidez de ne pas peindre vos pièces.

On y retourne? Oui, mais avec les enfants, cette fois. Si cela vous intéresse et que vous êtes en mesure de former un groupe de six personnes, l’atelier vous sera réservé en entier, ce qui est vraiment intéressant, surtout avec des plus jeunes. Si vous n’atteignez pas ce nombre, on vous jumèlera avec d’autres personnes. L’ambiance est très décontractée et vous vous sentirez comme à la maison, même si vous ne connaissez personne.

Pour plus d’informations, consultez le site Internet de la céramiste Frédérique Bonmatin. Vous pouvez également la suivre sur sa page Facebook.

Une autre activité à découvrir sur le thème de la céramique

Si vous désirez faire un atelier dans le même genre mais un peu plus simple, n’hésitez pas à visiter un Céramic Café, où vous pourrez choisir une pièce déjà confectionnée et la peindre. Notez cependant que vous devrez aussi consommer quelque chose sur place et revenir chercher votre oeuvre d’art une fois que cette dernière sera cuite. Avec les enfants, l’activité est intéressante, mais assez dispendieuse, si vous restez sur place un bon moment. Le Céramic Café offre aussi des ateliers lors de fêtes d’enfants, dans leurs diverses succursales ou même à la maison: superbe idée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s