Derniers Articles

Douze livres jeunesse à se procurer en septembre

Cette année, nous avons droit à une rentrée scolaire atypique… C’est le moins qu’on puisse dire! Nous n’avons pas le choix: nous la prendrons une journée à la fois… Bonne nouvelle: plusieurs maisons d’édition ont pu se remettre en marche, au courant des derniers mois, et nous offrent une superbe rentrée côté littérature jeunesse. Voici une douzaine de nouveautés qui ont attiré notre attention au courant des dernières semaines!


1, 2, 3 À l’école de Marianne Dubuc

Ce n’est pas la première fois que l’on vous parle des albums illustrés de Marianne Dubuc: on les adore! Depuis juillet, il est maintenant possible de vous procurer 1, 2, 3 À l’école, un autre livre magnifique qui s’adresse aux tout-petits d’environ 4 ans et plus.

Dans cet album grand format, Pom a très hâte d’aller à la maternelle, mais sa rentrée n’est pas prévue avant l’an prochain. Pom décide alors d’aller visiter toutes les écoles de ses amis les animaux pour découvrir à quoi ressemblera une journée à l’école. C’est LE livre parfait pour permettre aux jeunes enfants de rêver à la maternelle!

Deux nouveautés en librairie depuis la fin juillet!

Les Dragouilles à l’école

Les livres de Karine Gottot et Maxime Cyr ont énormément de succès chez nous! Ce nouveau tome des Dragouilles ne pouvait pas mieux tomber, pour redonner un peu de motivation à nos enfants en cette rentrée particulière.

Dans Les Dragouilles à l’écolevos jeunes de 6 ans et plus retrouveront de nouvelles blagues de leurs patates favorites (les jumeaux, l’artiste, la geek, la branchée, le cuistot et la rebelle) en plus d’idées d’activités et de faits amusants sur des écoles et des élèves de partout dans le monde. Un autre livre des Éditions Michel Quintin qui connaît un grand succès chez nous!

À noter: pour les plus petits, le nouvel album La petite Dragouille: Sur la trace des dinosaures est aussi paru cet été!

Deux nouveaux albums de l’illustratrice Cathy Faucher

En librairie depuis le 4 août, les Éditions Goélette nous proposent deux jolis albums pour les tout-petits: Mon abécédaire des animaux du Québec et Je compte avec les animaux du mondeDans les deux livres, les 26 lettres de l’alphabet ou encore les chiffres de 1 à 15 deviennent un beau prétexte pour que l’auteure et illustratrice nous présente de superbes fiches d’animaux.

Dans chaque page, on retrouve juste assez de détails pour en apprendre davantage sur l’espèce présentée et ne pas décourager les plus jeunes avec des textes trop longs. On aime particulièrement que l’abécédaire soit construit pour nous permettre de découvrir tout plein d’animaux du Québec!

Deux belles nouveautés pour apprendre… tout en douceur!

Une rentrée vraiment géniale chez Auzou!

Les enfants et moi, nous sommes tombés sous le charme de ces deux nouveaux livres de Lucie Papineau, illustrés par Yves Dumont! Dans ces deux mini-romans, on suit l’histoire amusante d’un petit animal qui va à l’école pour la première fois. Du même coup, on en profite pour constater son évolution et apprendre tout plein de choses intéressantes sur lui et ses amis.

Dans Tommy à l’École des Têtards, on découvre, entre autres, comment les têtards deviennent des grenouilles. Dans Charlie à l’École des Chauves-souris, on apprend tout plein de détails intéressants sur la migration et la façon dont les chauves-souris communiquent entre elles.

Les histoires sont entièrement présentées en couleur et en gros caractères, ce qui rend la lecture particulièrement agréable et interactive pour les enfants (mon fils de 8 ans a autant apprécié que ma fille de 4 ans). Soyez prévenus: vous aurez envie de vous procurer toute la collection!

Une série de romans qui met en vedette des attraits touristiques du Québec!

Si vous lisez Famille au menu, vous savez à quel point nous adorons sillonner les routes du Québec! Imaginez avec quel bonheur nous avons découvert cette nouvelle série, publiée chez Auzou, où les «Enquêtes d’Esther et Ben» ont lieu dans différents endroits qu’il nous est possible de visiter en famille.

Dans le premier tome Le Manoir aux secretsl’enquête des deux adolescents qui jouent aux journalistes a lieu au Manoir Rouville-Campbell, en Montérégie. On nous livre au passage plusieurs détails intéressants sur l’histoire de l’endroit et sur l’artiste Jordi Bonet.

Encore une fois, le roman est entièrement en couleur et sa mise en page originale et épurée plaira certainement aux jeunes lecteurs de 6 ans et plus. À surveiller: le deuxième tome, qui paraîtra à la fin septembre, aura lieu au célèbre Château Frontenac.

Les histoires cocasses et étranges d’Elvis Banana et de Bill Pickle

Fiston et moi, on raffole des romans à gros caractères publiés chez Boomerang et Andara! Leurs histoires, qui sont souvent à la fois intrigantes et amusantes, sont vraiment parfaites pour les jeunes de 7 ans et plus. Mon garçon en lit plusieurs seul, mais nous nous en servons également pour faire de la lecture à voix haute quotidiennement.

Elvis Bananade Daniel Thomas, raconte l’histoire d’Elvis, une drôle de banane qui rêve de devenir chanteur. Son père ne cesse pourtant de lui rappeler que sa véritable vocation, c’est de s’exercer le plus possible au gymnase pour pouvoir faire la plus belle des splits et ainsi devenir le meilleur des banana splits! Avec l’aide de sa grande amie Anne Ananas, Elvis réussira-t-il à réaliser son rêve? Un amusant roman à gros caractères à se procurer chez Andara!

Dans le nouveau «Mini Peur» de Stéphanie Gervais, Le dangeureux jardin de Bill Pickle, Tom reçoit la visite de sa cousine Lili. Alors qu’ils se dirigent vers le minigolf à vélo, il lui raconte l’histoire étrange d’un champ où seraient disparu des animaux et même des enfants… Oseront-ils y pénétrer et élucider ce curieux mystère? Une autre belle nouveauté à se procurer chez Boomerang!

Le Petit Royaume d’Alessandro le petit

Cet amusant nouveau livre de Danielle Chaperon, qui s’adresse aux enfants de 6 ans et plus, se déroule au Petit Royaume, là où «l’intelligence est plus vive lorsqu’elle est concentrée dans un petit corps bien tassé». On y rencontre le capricieux roi Alessandro le Petit, qui se sent menacé de perdre son trône, alors que la rumeur veut qu’un plus petit que lui vient de naître et porte le nom Minuscule.

Pour agrémenter ce récit hors du commun, on retrouve les magnifiques et uniques illustrations de Camille Pomerlo. Une belle nouveauté à se procurer chez Québec Amérique!

Discuter du consentement avec les tout-petits

Dans ce troisième livre de la collection «la ferme de la Haute-Cour», l’auteure Carine Paquin a trouvé une charmante façon d’introduire la notion de consentement aux enfants de 3 ans et plus. On vous laisse découvrir par vous-même l’histoire de Gédéon le cochon et de sa tache de naissance qui porte chance… Le cochon qui voulait dire nonpublié aux Éditions Michel Quintin, est un excellent album à s’offrir pour la rentrée!

Deux belles nouveautés chez Gallimard Jeunesse

C’est la première fois que l’on découvre un album du Professeur Astrocat et on aime beaucoup! Le Professeur Astrocat observe les Étoiles est un petit documentaire qui s’adresse aux enfants d’environ 4 ans et plus et qui leur présente plusieurs notions d’astronomie comme la vitesse de la lumière, les trous noirs ou encore les galaxies.

Il y a peu de texte par page, ce qui nous permet de poursuivre la discussion avec les enfants durant la lecture, et les illustrations de type «rétro» sont vraiment jolies!

Autre nouveauté côté documentaire chez Gallimard jeunesse: une série de livres instructifs avec des «petites portes à ouvrir»! Vous vous en doutez, le concept a beaucoup de succès.

Nous avons appris plein de choses en lisant Dinosaures: pourquoi étaient-ils si grands? et nous avons bien envie de nous procurer les autres livres portant sur la ferme, l’espace, le potager ou Paris!

Bonne rentrée! Prenez soin de vous et de vos proches! ❤

***Merci encore à Flammarion, Gallimard Jeunesse, les Éditions Michel Quintin, Québec Amérique, Boomerang, Andara, Auzou et les Éditions Goélette pour les livres reçus. Cet article contient des liens affiliés.

Aller cueillir son propre bouquet de glaïeuls à Laval

Pas besoin d’une occasion spéciale pour aller offrir un bouquet de fleurs à ceux qu’on aime! Depuis le 8 août dernier et pour la toute première fois, le kiosque le P’tit Cléroux, à Laval, propose l’autocueillette de glaïeuls: une adorable activité à faire en famille.

Pour bien profiter de l’autocueillette, nous vous suggérons d’arriver le plus tôt possible en matinée! Le kiosque ouvre à 9h et cela vous permettra certainement d’avoir un plus grand choix de fleurs et de peut-être éviter une trop importante canicule.

Sur place, on vous prêtera des sécateurs et on vous demandera de couper les tiges désirées à au moins 6 pouces du sol, pour ne pas abîmer les bulbes. Il faut choisir des tiges où il y a au moins une fleur ouverte, pour que les autres ouvrent à leur tour lorsqu’elles seront dans votre vase, à la maison. Les Serres Cléroux ont planté plus de 8000 bulbes pour nous permettre de vivre cette activité, cette année!

Chaque tige de glaïeul vous coûtera 2$ et l’on demande un minimum de 5 tiges pour faire l’autocueillette ce qui, vous verrez, formera un magnifique bouquet.

Lors de notre passage, en début de semaine, nous avons pu cueillir des glaïeuls rouges, jaunes et blancs, mais d’autres couleurs devraient s’épanouir au courant des prochains jours. L’autocueillette sera disponible tant qu’il y en aura…

Sur les lieux, profitez-en aussi pour vous procurer des plantes ou des légumes frais… Présentement, le maïs est savoureux! Aussi, le magasin des Serres Cléroux se trouve non loin de là, sur la Rue Principale Sainte-Dorothée: nous y avons, pour notre part, acheté de nouveaux cactus et de jolies succulentes en prévision de la saison froide à venir.

Franchement, il s’agit d’une très belle activité en plein air à essayer en ce beau mois d’août!

À NOTER:

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la page Facebook des Serres Cléroux.

***Merci aux Serres Cléroux et à Tourisme Laval, dont nous étions les invités.

Quinze livres, jeux et activités pour apprendre en s’amusant, cet été

C’est un été dont on se rappellera longtemps. Des vacances tout de même prudentes, à jouer dans la cour, à nager dans la piscine, à faire du camping ou encore, à se promener sur les routes du Québec. Mais ce n’est pas parce que l’on reste à la maison que l’on ne peut pas s’amuser!

Au courant des derniers mois, nous avons testé de nouveaux jeux, découvert de nouvelles activités pour s’occuper à la maison et mis la main sur de nouveaux livres pour apprendre, s’informer et stimuler notre imagination. Voici la liste de nos trouvailles préférés de l’été!

Apprendre à anticiper, planifier et estimer les distances…

Ce printemps, nous avons eu la chance d’ajouter deux nouveaux jeux à notre collection: l’Âge de Pierre Junior et Saute Lapin! Le premier, où l’on accumule des ressources (des baies, des dents, des pointes de flèches, des poissons et des poteries) pour bâtir un petit village de l’Âge de Pierre, se joue très bien en famille, puisque que les règles sont faciles à comprendre pour les jeunes de 5 ans et plus. L’objectif est d’être le premier à construire trois huttes en obtenant les bonnes ressources. À découvrir!

Le jeu Saute Lapin, quant à lui, illustre une course entre tous les joueurs, où l’on doit être le premier à atteindre la carotte en or. S’adressant aux enfants de 4 ans et plus, il les exerce à estimer la bonne distance entre les différentes pierres posées dans l’eau… Fort amusant!

Apprendre en jouant dans la terre…

En juin dernier, les Éditions de la Bagnole publiaient Cochon dingue aime la terre, le troisième livre de la série reliée à l’émission populaire du même nom. Cette fois-ci, il est rempli d’informations sur les planètes et le réchauffement climatique, de trucs pour éviter les déchets et faire attention à la terre, de détails sur certains animaux rares, sur la géologie, etc. Un documentaire amusant et instructif pour les jeunes d’environ 7 ans et plus.

Chez Gallimard Jeunesse, c’est la nouveauté Abeilles et vers de terre, qui a attiré notre attention. Il s’agit d’un documentaire illustré, où chaque page est divisée entre ciel et terre, pour mieux mettre en parallèle les particularités et le rôle essentiel des abeilles et des vers de terre. On y apprend tout de leur mode de vie, de leur apport à la nature et, au terme de notre lecture, on comprend mieux «pourquoi notre monde dépend de leur survie».

Êtes-vous des nombreuses personnes qui ont choisi de se mettre au jardinage, cet été? Si c’est le cas, pour les plus petits, on vous suggère sans hésitation de mettre la main sur le merveilleux livre Le Jardin de Jaco de l’auteure et illustratrice Marianne Dubuc.

Ici aussi, les illustrations du livre ont été divisées entre ciel et terre, pour montrer ce qu’il advient lorsqu’une graine apparaît soudainement et se met à germer. Comment bouleversera-t-elle le quotidien d’Yvette la taupe, de Colette la fourmi et de la famille Mulot? Un autre livre magnifique, pour les enfants de 3 ans et plus, à avoir absolument dans sa collection!

Apprendre à cuisiner

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons appris que les ateliers de cuisine «C’est moi le chef» (dont on vous a déjà parlé dans les articles «Apprendre à cuisiner des ingrédients uniques avec un grand chef» et «Apprendre à cuisine des tacos mexicains… aux insectes!») continuaient à proposer des cours pour les enfants… en ligne!

En mai dernier, nous avons été invités à participer à un cours sur les asperges, où ma fille de 4 ans a appris à faire des asperges croustillantes au parmesan: elle a adoré l’expérience! Nous avons déjà refait la recette à plusieurs reprises avec des asperges, mais aussi des courgettes. «C’est moi le chef» a toujours le don de nous proposer des recettes simples et savoureuses et souvent originales, à cuisiner avec de bons ingrédients. 🙂

Depuis peu, «C’est moi le chef» propose aussi un tout nouveau cahier d’activités gourmandes, que vous pouvez vous procurer en format numérique… À découvrir!

Apprendre à danser

Vous aimeriez pratiquer les positions et exercices de danse avec votre petite ballerine? Le jeu Ballet Go proposé par Pierre Belvédère vous donnera de bons outils pour le faire. Il s’agit d’un jeu tout simple où l’on lance le dé et l’on doit exécuter des mouvements, des positions de ballet ou encore nommer des accessoires de danse. Il est facile à comprendre pour les tout-petits de 4 ans et plus. Nous l’avons adopté rapidement à la maison en attendant le retour des cours de danse réguliers de ma fille.

Tout savoir sur les licornes!

L’un de vos enfants se fascine pour les licornes? Il lui faut absolument découvrir ces deux séries de livres.

Publié chez Gallimard jeunesse, Le Grand livre des licornes est un beau livre que l’on déguste quelques pages à la fois, pour s’immiscer dans le monde merveilleux de ces créatures imaginaires. Si vous appréciez, vous trouverez également un livre à colorier dans la même collection, ainsi qu’un ensemble de légendes réunies sous le titre La licorne d’or.

Coup de coeur pour notre petite de 4 ans, la série Club Licornes de Tristan Demers est parfaite pour introduire les tout-petits à la bande dessinée! Chacun des deux tomes est rempli de courtes histoires de quelques pages, souvent rigolotes, qui se lisent en un clin d’oeil. Nous avons déjà hâte de connaître la suite!

Apprendre à lire avec les Éditions Andara

Durant les derniers mois, nous sommes tombés par hasard sur cette superbe maison d’édition québécoise, qui propose des livres idéaux pour les premiers lecteurs.

Dans la collection des « Micro Big », les livres ont la taille de véritables romans, mais l’on retrouve seulement quelques mots par page. C’est parfait pour les petits qui sont au tout début de leur apprentissage de la lecture et c’est la toute première fois que l’on trouve ce format original chez un éditeur: une très belle initiative!

La collection « Mini Big », quant à elle, s’adresse à des jeunes lecteurs un peu plus vieux d’environ 7 ans et plus, et regroupe toutes sortes d’histoires drôles et inusitées. Les romans sont volumineux, mais ils sont présentés en gros caractères, ce qui est idéal pour motiver les jeunes et augmenter leur confiance en eux.

Apprendre les mathématiques

Quoi de mieux qu’un jeu pour apprendre des notions un peu plus complexes! Si vous ne les connaissez pas déjà, les jeux québécois Placote sont tout indiqués pour permettre à vos enfants d’apprendre tout en s’amusant.

Pour un enfant de niveau préscolaire qui est à l’étape d’apprendre à compter et à reconnaître les chiffres de 0 à 20, le jeu Potions mathématiques est parfait! La boîte de jeu se transforme en chaudron de sorcière et l’on demande à l’enfant de créer une potion magique en suivant les recettes proposées dans un petit cahier. À chaque fois, la potion a un effet inusité ou drôle sur un personnage, que l’on découvre en retournant une carte. C’est original et instructif: ma fille et moi, nous adorons ce jeu!

Pour les plus vieux d’environ 7 ans et plus, le jeu Robomatique exerce le calcul mental, les additions et les soustraction. Pour avancer sur le plateau de jeu, il faut à chaque fois résoudre des calculs mathématiques, alors que diverses stations tout le long du parcours nous permettent d’accumuler des parties pour construire notre robot. Encore une fois, on apprend en jouant!

Apprendre à la maison avec Amélio

Amélio est aussi une entreprise québécoise qui propose des jeux où l’on apprend en s’amusant. La particularité de leurs produits est qu’avec un seul jeu, il est possible de jouer de plein de façons différentes et d’adapter le contenu selon le niveau d’apprentissage de l’enfant.

Parmi les jeux proposés, on aborde des sujets aussi différents que l’alphabet, les animaux, la géographie, les moyens de transport, la philosophie, le corps humain, la gestion des émotions, etc.  Amélio propose également tout plein d’outils et de capsules en ligne pour mieux expliquer certaines façons de jouer et pour poursuivre l’apprentissage. Allez y jeter un coup d’oeil!

Quelques histoires de raton à lire avant le dodo…

Chez Auzou, un nouvel album illustré de Léon le raton est paru au printemps dernier: Camping, guimauves et petits frissons. Si vous ne connaissez pas déjà le personnage, il s’agit d’une mignonne série qui s’adresse aux petits de 3 ans et plus. Celui-ci est, vous vous en doutez, un très bon choix pour les vacances!

Aux Éditions Michel Quintin, ce sont deux nouveaux livres de Billy Stuart qui on attiré notre attention en mai dernier. Pour les jeunes de 3 ans et plus, Froufrou a peur de l’orage s’est ajouté à la série de livres de Petit Billy Stuart.

Pour les plus vieux de 6 ans et plus, une nouvelle aventure du petit raton aventurier les transporte dans un « Village d’antan » bien spécial. Le secret du Village d’Antan, d’ Alain M.Bergeron, illustré par Sampar, est encore plus amusant à lire si, de surcroît, vous avez prévu visiter l’un des sites touristiques du genre dans la province!

Chaque jour compte: la collection MiniMonde

Un cadeau à nous de nous! À la maison, nous nous amusons depuis longtemps avec les étampes et les outils de planification proposés par l’entreprise Chaque jour compte. Nous étions tellement heureux de découvrir cette nouvelle collection d’étampes dédiées aux enfants!

En résumé, la nouvelle collection Minimonde regroupe des ensembles d’étampes qui nous permettent de créer des univers grâce à différentes étampes représentant des personnages, des meubles ou des éléments de la nature. L’ensemble de la « Forêt enchantée » que nous avons acheté, c’est un peu comme une maison de poupées en étampes… Vraiment, on l’adore!

Et vous, avec tout ce temps passé en famille à la maison, avez-vous découvert de nouveaux jeux coup de coeur ou de nouveaux livres incontournables cet été? On veut les connaître! Prenez soin de vous!

***Merci à Asmodee et à Amélio, pour les jeux offerts. Merci aux Éditions de la Bagnole, à Gallimard Jeunesse, à Auzou et aux Éditions Michel Quintin pour les livres offerts. Merci à «C’est moi le chef!» pour leur invitation et leur livre d’activité offert. Nous avons acheté nous-mêmes tous les autres jeux, livres et activités qui sont présentés dans cet article. 🙂  Notez aussi que cet article contient des liens affiliés: pour plus de détails, nous vous invitons à consulter notre politique éditoriale.

L’Appel de la nature au Parc régional Montagne du Diable

Situé à environ 3 heures de route au nord de Montréal, dans les Hautes-Laurentides, le vaste Parc régional Montagne du Diable est l’endroit idéal pour s’adonner à l’un de vos sports de plein air favori. Récit d’un weekend de juin en famille, dans un grand chalet, qui nous a fait le plus grand bien…

Repartir faire une escapade avec les enfants: quel bonheur! La glacière pleine, nous avons pris la route avec comme seul objectif d’aller se promener dans la forêt et, le soir venu, de jouer à des jeux de société avec l’odeur du four à bois. Cette fois-ci, nous nous rendions à Ferme-Neuve, dans un chalet rustique proposant tout le nécessaire pour notre séjour en nature.

Un chalet au Village des Bâtisseurs

Le Parc régional Montagne du Diable offre plusieurs options d’hébergement: si certains choisissent d’y faire du camping, d’autres préféreront y séjourner dans un chalet nature ou dans un refuge en montagne. Avec nos enfants et les nuits encore fraîches de juin, un chalet avec cuisine complète et salle de bain nous a semblé l’option idéale.

Le chalet Laurin-Lafontaine où nous avons dormi lors de notre séjour est très grand: on y trouve deux chambres avec des lits superposés ainsi que 4 matelas supplémentaires installés à la mezzanine. Deux grandes tables à manger accompagnent la cuisine (qui comprend notamment un frigo) et une salle de bain avec douche et toilette a récemment été ajoutée, à l’intérieur du chalet, pour plus de confort.

Une randonnée printanière en forêt

Le Parc régional Montagne du Diable est un endroit privilégié pour s’adonner à des sports de plein air, peu importe la saison. Plus de 80 km de sentiers y font le bonheur des visiteurs, qui peuvent y pratiquer la raquette et le ski l’hiver, ou encore la randonnée pédestre, le reste de l’année. Les passionnés de vélo de montagne peuvent aussi y retrouver plus de 25 km de sentiers spécialement conçus pour leur sport favori.

Après une première nuit de sommeil des plus reposantes, nous avons choisi d’aller faire une courte randonnée en forêt d’environ 6 km, en famille. Nous avons suivi les sentiers et nous en avons profité pour identifier, au passage, les différentes fleurs sauvages.

«Regarde maman! Des fleurs-fesses! »…

À la mi-juin, le temps est plus frais et les cypripèdes (mieux connus sous le nom de «sabots de la vierge») sont particulièrement nombreux dans le Parc! 

À cette période de l’année, on peut aussi observer les jolies fleurs du quatre-temps (cornouiller du Canada), qui produira plus tard ses classiques petits fruits rouges…

Si vous désirez, comme nous, identifier les plantes sauvages avec vos enfants en cours de randonnée, cet ouvrage qui fait partie de la collection «Jeunes explorateurs» aux éditions Broquet est vraiment génial! Nous l’avons ajouté à notre «bibliothèque de camping»: nous traînons aussi souvent, avec nous, leurs guides d’identification des insectes et des papillons… 

Après un bon dîner chaud au chalet, nous avons repris la voiture pour nous rendre un peu plus loin dans le parc…

La Chute du Windigo

À moins de vous engager dans une très longue randonnée (ce que vous voudrez peut-être éviter avec de jeunes enfants), il vous faudra faire un peu de route si vous désirez aller voir cette chute unique qui ressemble à une énorme glissade!

Il y a un stationnement tout près et elle vaut vraiment le coup d’oeil!

À NOTER:

Pour plus d’informations sur les heures d’ouverture et les tarifs, nous vous invitons à consulter le site Internet du Parc régional Montagne du Diable.

Une visite aux Miels d’Anicet

Il n’était pas question que l’on se rendre jusqu’à Ferme-Neuve sans aller faire un tour chez les Miels d’Anicet! À une vingtaine de minutes à peine du Parc régional Montagne du Diable, vous devez absolument aller découvrir cette merveilleuse entreprise, où l’on élève des reines et produit du miel biologique, ainsi que tout plein de produits gourmands et corporels.

En saison, on nous accueille également avec le menu alléchant de la Cantine Pollens & Nectar (pour lequel nous reviendrons assurément). En tout temps, prévoyez un petit budget, car il y a des chances que vous vouliez tout acheter à la boutique… 😉

Franchement, tout ce qui est proposé chez les Miels d’Anicet est d’une qualité incroyable. Si jamais il y en a lors de votre passage, mettez la main sur quelques pots de beurre d’arachide au miel: sa texture rappelle celle d’un praliné et nous n’en avons jamais goûté un aussi bon! Les moutardes au miel sont aussi merveilleuses, sans oublier tous les savons et produits pour la salle de bain.

Comme nous avions prévu une visite chez les Miels d’Anicet, nous avions apporté de la littérature de circonstance! Vous trouverez d’ailleurs deux de ces livres (québécois) dans leur boutique. Nos deux nuits au chalet ont donc été agrémentées d’histoires et de discussions sur le rôle des abeilles et la fabrication du miel avec les enfants… ❤

L’été est bien arrivé et l’on vous suggère sans hésitation d’aller reconnecter avec la nature et de partir à la découverte de Ferme-Neuve et du Parc régional Montagne du Diable! Bon séjour dans les Hautes-Laurentides!

À NOTER:

Pour plus d’informations sur l’horaire et les services offerts, nous vous invitons à consulter le site Internet des Miels d’Anicet.

***Merci encore au Parc régional Montagne du Diable, dont nous étions les invités.

***COVID-19: Des mesures de prévention et de sécurité ont été mises en place pour recevoir les visiteurs, tant au Parc régional Montagne du Diable que chez les Miels d’Anicet. Nous vous invitons à les contacter pour toute question à ce sujet.

Fabriquer son fromage frais maison… si simple et délicieux!

Alors que nous nous sommes retrouvés confinés à la maison à faire du pain et des pâtisseries, nous avons pensé qu’il serait intéressant de sortir des sentiers battus et de tenter, avec les enfants, de fabriquer un aliment que nous achetons très souvent en magasin: du fromage!

C’est grâce à la trousse que U Main kits nous a gentiment offerte que nous avons débuté cette expérience. C’est super simple, car, peu importe le kit choisi, vous recevrez tout le matériel nécessaire, des tissus à fromage en passant par le thermomètre, le sel et l’acide citrique. Vous n’aurez qu’à acheter le lait et vous pourrez commencer!

Certains fromages sont plus faciles à faire que d’autres. Nous avons donc débuté par la ricotta, un fromage que je trouve un peu plate d’habitude. Il faut simplement suivre les quelques instructions pour faire chauffer les 4 litres de lait 3,25% et mélanger le tout avec les ingrédients demandés au bon moment. Tadam! On obtient une ricotta super crémeuse. Dégustée un peu chaude, c’est un pur délice! Sur une tartine avec des fraises et des myosotis, c’est décadent!

On a ensuite tenté le queso blanco, lui aussi très simple à fabriquer, que nous avons décidé de mouler par… C’était, encore une fois, excellent! On a décidé de manger celui-ci de différentes manières (parce que ça en fait beaucoup, du fromage, à chaque tentative!). Que ce soit sur une tartine, dans une salade, sur des nachos ou un potage, l’onctuosité et le goût de ce fromage, que je connaissais trop peu, nous ont charmés.

Je dois avouer qu’on s’est ensuite attaqué à la mozzarella, mais que nous l’avons manquée… Oups! Mais, aucun problème, les instructions nous indiquent quoi faire si cela nous arrive! Notre mozzarella est donc devenue de la ricotta toujours aussi délicieuse! C’est merveilleux! N’ayez crainte, nous allons retenter l’expérience très bientôt…

Pour chacun des fromages réalisés, nous obtenons, après la cuisson, une grande quantité de « petit lait » que l’on peut réutiliser dans nos recettes préférées pour remplacer l’eau, comme pour faire un pain, des pâtes, un gâteau, etc. Ainsi, pas de gaspillage!

Avec le kit « de luxe » que nous avons reçu, il nous sera possible de faire 6 sortes de fromage, dont l’halloumi, le paneer et le fromage en grains. Nous n’avons donc pas fini de nous amuser! De plus, il y a assez d’ingrédients pour réaliser, en tout, 26 kg de fromage!!! Oui, oui, vous en aurez pour des mois à cuisiner! Si cela vous semble beaucoup et que vous ne désirez pas vous aventurer dans des fromages plus complexes, n’hésitez pas à commander un kit plus simple sur le site Internet de U Main kits. Le kit de luxe vous coûtera 57,50$, mais à la quantité de fromage que vous pourrez faire, ce n’est pas cher du tout.

Vous verrez, vous allez redécouvrir le fromage frais et vous comprendrez mieux comment ce dernier est fabriqué. Nous avons adoré connaître chacune des étapes et voir les cristaux de lait se former, le lait cailler et se séparer, etc. Bref, c’est une expérience très enrichissante pour les petits et les grands… Et c’est tellement délicieux!

*** Merci à U Main kits pour le produit reçu.