Derniers Articles

Apprendre à cuisiner des ingrédients uniques avec un grand chef!

J’adore cuisiner avec mes enfants, mais je trouve que je ne le fais vraiment pas assez souvent! J’ai donc tout de suite sauté sur l’occasion lorsqu’on nous a invités à participer à l’un des ateliers «C’est moi le chef»!

Organisés par Karine Pezé (que vous retrouverez également, en compagnie de ses enfants, sur le site 1,2,3… Je cuisine!), ces ateliers ont lieu chaque mois au Marché Jean-Talon et permettent à vos enfants de 6 à 11 ans d’apprendre à cuisiner en compagnie de grands chefs de la métropole. Il y a quelques semaines, mon garçon de 6 ans et moi, nous avons passé un véritable beau moment à cuisiner des pides (pizzas turques) avec la chef Fisun Ercan!

Dans les cours «C’est moi le chef», les enfants ont la chance de se familiariser avec différents outils de cuisine, mais aussi d’utiliser des ingrédients nouveaux ou de redécouvrir des aliments qu’ils n’ont pas nécessairement l’habitude de cuisiner. Notre atelier «À la découverte de la cuisine turque» nous a, par exemple, permis de découvrir le soudjouk (un délicieux saucisson turc épicé), le kassi (un fromage turc), le sumac (une épice que l’on utilise trop rarement à la maison) ainsi qu’un rafraîchissant jus de griottes.

Plusieurs chefs ont participé aux ateliers depuis leur création l’automne dernier. Plus tôt cette année, la chef Alice Vanasse du restaurant Le Diplomate a donné un cours original sur la betterave, alors que le chef pâtissier et Meilleur Ouvrier de France, Roland Del Monte, est venu cuisiné des biscuits avec les participants pour la St-Valentin.  Le 15 avril prochain, c’est le chef Olivier Perret du restaurant Le Renoir qui reviendra pour faire découvrir à vos enfants des produits de l’érable. Au menu? Œuf poché à l’eau d’érable et poêlée de champignons aux flocons d’érable… Miam!

De notre côté, nous avons pu cuisiner avec la chef Fisun Ercan, que nous avions eu le bonheur de vous présenter dans le 4e épisode de la première saison de Famille au menu! 😉 Pas besoin de vous dire que nous ADORONS sa cuisine!

Nous avons beaucoup aimé l’aspect convivial, les conseils et l’aide apportée par la chef aux moments opportuns, ainsi que la possibilité d’aider nos enfants au besoin. Comme mon garçon vient tout juste d’avoir 6 ans, il est encore habitué à utiliser un couteau de bois (comme celui-ci) alors je me suis chargée d’utiliser le gros couteau coupant et on lui en a apporté un plus petit qu’il a aisément pu manipuler.

Il faut étaler la pâte en longueur pour obtenir la forme traditionnelle des pides… pas facile!

Lors de notre atelier, fiston a pu apprendre à cuisiner deux sortes de pizzas turques allongées: une première au fromage kassi et soudjouk et une seconde aux herbes (bette à carde, chou kale, persil et aneth).

Une pide au soudjouk prête pour le four!

On apprend la technique avec une spécialiste!

Voilà le résultat: MIAM!

Notre belle et bonne pide aux herbes!

Un petit garçon farceur qui a bien aimé son cours et qui a hâte d’y retourner!

«C’est moi le chef», ce sont des ateliers de cuisine originaux à prix vraiment raisonnables: il vous en coûtera seulement 25$ pour le 1er enfant participant, puis 20$ pour les enfants suivants. (Jusqu’au 26 avril prochain, vous pouvez aussi profiter de cette campagne de pré-vente…) Les cours ont lieu un dimanche par mois. Fiston et moi avons vraiment adoré le concept et serons assurément de retour pour l’un des prochains cours! Et vous?

Une journée de congé au Skyspa

Voilà déjà bientôt six ans que mon conjoint et moi sommes parents! Vous ne serez pas surpris d’apprendre que, depuis la naissance de nos enfants, il nous arrive de négliger notre couple beaucoup plus qu’avant. En bons «papa poule et maman poule», nous ne partons jamais plus d’une journée sans eux, mais nous commençons à croire qu’il faudrait peut-être penser à nous un peu plus souvent! 😉

En octobre dernier, après avoir déposé nos enfants à l’école et à la garderie, nous avons pris la route pour le Skyspa, un spa situé en plein cœur du Quartier Dix30, à Brossard. Cette pause nous a fait le plus grand bien! Nous étions invités à tester l’expérience thermique, mais nous avons aussi profité de notre visite pour nous faire masser et nous avons vraiment été satisfaits des soins offerts sur place.

Nous aimons beaucoup aller au spa, mais je crois que c’était la première fois que nous en visitions un localisé sur le toit d’un bâtiment dans un centre urbain. Au Skyspa, vous trouverez quelques bains chauds californiens, une chute nordique, des saunas finlandais, un bain vapeur, ainsi qu’une aire de détente avec plusieurs chaises longues et fauteuils pour s’étendre et relaxer. Par cette belle matinée d’automne, la brise fraîche était juste parfaite! À notre grande surprise, le cadre urbain ne restreint pas du tout la quiétude des lieux.

Sur l’heure du dîner, nous avons choisi quelques sandwiches au menu ainsi que la soupe et la salade du jour. J’ai, par ailleurs, été particulièrement ravie par le brownie sans gluten qui était proposé pour le dessert! Nous avons vraiment apprécié cette sortie détente loin de notre routine quotidienne, mais c’est assurément pour la qualité du massage reçu que nous reviendrons.

Si vous désirez faire connaître l’expérience spa à vos enfants, sachez que le Skyspa ouvre parfois ses portes aux familles lors d’événements spéciaux, les dimanches matins, durant la période des fêtes ou encore, pendant la semaine de relâche. N’hésitez pas à réserver bien à l’avance puisque ces matinées, où vous pourrez profiter de l’expérience thermique, d’un petit déjeuner sous forme de buffet, d’une manucure et/ou d’un massage en compagnie de vos jeunes, sont souvent complètes. Bonne détente!

À NOTER:

Heures d’ouverture: du dimanche au jeudi, de 10h à 22h, ainsi que les vendredis et samedis de 10h à minuit.

Prix: nous vous invitons à visiter le site Internet du Skyspa pour plus de précisions sur les tarifs. Pour plus de détails sur les matinées en famille, consulter la section «Événements» sur le site Internet du Skyspa.

***Merci au Skyspa de nous avoir reçu pour l’expérience thermique. Les frais supplémentaires ont été assurés par nous-mêmes.

La Grande Tournée du Chocolat Chaud: du 20 au 28 janvier 2018

Pour une quatrième année consécutive, la Grande Tournée du Chocolat Chaud est de retour, du 20 au 28 janvier! Il s’agit de l’un de nos moments favoris de l’année: entre deux tempêtes de neige, qui n’aime pas déguster un bon chocolat chaud, tout en aidant une bonne cause?

Durant l’événement, plus d’une trentaine de cafés, chocolateries et pâtisseries un peu partout au Québec proposent un chocolat chaud chaud créé exclusivement pour l’occasion, au coût de 4$. Pour chaque chocolat chaud vendu, 0,50$ est versé à la Tablée des chefs, et les chocolats Valrhona font un don de 50g de chocolat, qui sera utilisé lors des diverses initiatives sociales de l’organisme.

Encore une fois, cette année, je me suis rendue au lancement de l’événement en compagnie de mon garçon de 5 ans, qui en est déjà à sa 3e participation! Je pense qu’on peut officiellement lui donner le titre de dégustateur professionnel de chocolats chauds… 😉

Si vous avez un seul endroit où vous rendre en famille durant la Grande Tournée du Chocolat Chaud, fiston et moi vous recommandons sans hésitation la boulangerie Les Co’Pains d’abord sur la rue Rachel à Montréal. L’endroit propose le «Choco’Pains d’épice», une savoureuse tasse qui donne l’impression de boire un chocolat chaud et de prendre une bouchée de biscuit au pain d’épice à chaque gorgée… Un vrai régal!

Les préférés de fiston

Mon garçon aime particulièrement lorsque les chocolats chauds sont accompagnés de guimauves faits maison, de biscuits ou de petits gâteaux. Encore cette année, il a adoré le chocolat chaud offert par le Café Prague, qui est, cette fois-ci, un mélange de chocolats Guanaja 70% et de Caramélia 36%, infusé à la cannelle de Martinique et accompagné d’une madeleine. Il a aussi beaucoup aimé le chocolat chaud parfumé à la sapote, dont la recette est disponible sur le site Internet de La Tablée des Chefs.

Les préférés de maman:

De mon côté, j’ai (encore) adoré le chocolat chaud proposé par Patrice Pâtissier: cette année, il est à base de chocolat Andoa 70% et de zestes d’orange, agrémenté d’une mousse au thé chaï. (Vous trouverez la recette dans cet article de La Presse.) J’adore le fait que l’événement me permette de découvrir de nouveaux commerces lors de chaque édition: j’ai ainsi bien envie d’aller visiter Gourmandise d’Amandine, que je ne connaissais pas et dont j’ai adoré la légèreté du «Choco Noisette». Aussi sur ma liste: Talie chocolat, qui a créé un original chocolat chaud à la mousse de citrouille ainsi qu’Automne Boulangerie, dont le chocolat chaud Forêt noire est exquis.

Si vous avez envie de goûter à une tasse qui sort de l’ordinaire, rendez-vous chez Dinette Nationale pour prendre un chocolat chaud «Caramel et sapin baumier» ou encore chez Chocolats Geneviève Grandbois, pour un chocolat chaud aux épices Dukkah!

Cette amusante dégustation de plus d’une vingtaine de chocolats chauds vous fait envie? Sachez que le 5 à 7 de lancement est ouvert à tous au coût de 4$: nous nous donnons le devoir de vous le rappeler chaque année sur notre page Facebook de Famille au menu! 😉

Bonne Grande Tournée du Chocolat Chaud!

Le doux chocolat chaud «Nuage d’Orelys» proposé par l’excellente boulangerie Hof Kelsen

Quoi? La Grande Tournée du Chocolat Chaud

Quand? Du 20 au 28 janvier 2018.

Où? Vous pouvez consulter la liste de tous les commerces participants en vous rendant sur la page Facebook de La Grande Tournée du Chocolat Chaud.

Le «Griotté», un autre excellent chocolat chaud de la Fabrique Arhoma, infusé à la fève de Tonka et agrémenté d’un caramel à la griotte (québécoise!)

* Lorsque vous irez boire votre chocolat chaud, n’oubliez pas d’en partager une photo sur Instagram avec le mot-clé #LGTChocolatchaud18: dix participants seront tirés au hasard et remporteront un atelier pâtisserie «tout chocolat» avec La Tablée des Chefs… Bonne chance! 

Chaque jour compte: de la couleur au quotidien

Bonne année 2018 et mille MERCIS de nous suivre dans l’aventure de Famille au menu! L’année dernière a été remplie de surprises et nous savons déjà que 2018 sera tout aussi occupée… Quelle chance! En ce début d’année, j’ai envie de rédiger un texte un peu plus personnel et de vous présenter de belles trouvailles que j’ai faites lors des derniers mois et qui m’apportent le plus grand bien au quotidien.

Alors que les émissions de Famille au menu ont commencé à être diffusées sur MAtv en septembre et que notre blogue prenait dorénavant un nouvel élan, je désirais retrouver un peu de temps pour moi – pour me faire plaisir – sans trop savoir comment. J’ai d’abord été interpellée par le livre Créer le meilleur de soi publié aux Éditions Druide, où l’auteure Manon Lavoie propose différentes idées pour remettre la créativité dans son quotidien. Il s’agit d’un livre vraiment inspirant et motivant! Il n’est pas nécessaire de le parcourir d’un bout à l’autre du premier coup et on peut facilement y revenir, au besoin, lorsque l’on cherche une activité artistique ou encore des mots encourageants pour se remettre à créer ou pour réfléchir sur soi-même. C’est en parcourant ce livre et en me demandant avec quel médium j’avais envie de m’amuser que je suis tombée sur quelque chose dont je n’avais jamais entendu parlé auparavant: les crayons aquarellables.

Qu’est-ce que c’est au juste? Les crayons aquarellables sont des crayons de bois qui réagissent à l’eau: lorsqu’on les utilise pour colorier, c’est un peu comme si on mélangeait le plaisir de colorier avec des crayons de bois et de faire de la peinture à l’eau. C’est génial et tellement relaxant!

En cherchant des vidéos pour mieux comprendre comment utiliser ces crayons, je suis tombée sur l’entreprise québécoise de Nathalie Grégoire, basée à Chambly: Chaque jour compte. Le nom «Chaque jour compte» m’a tout de suite séduite: il résumait exactement ce que j’avais envie de mettre en pratique au quotidien, c’est-à-dire de prendre le temps de faire quelque chose qui me ferait du bien… à chaque jour! L’entreprise propose plusieurs formats de planificateurs annuels et il est également possible de choisir la disposition des pages qui nous convient davantage. De plus, le papier est vraiment d’excellente qualité. Nouveauté pour 2018: chaque mois nous fait découvrir une nouvelle illustratrice québécoise et tout plein de belles images à colorier… j’ai craqué! Je me suis rapidement procuré un agenda créatif, mais aussi tout plein d’autres accessoires, parce que la boutique Chaque jour compte contient aussi des feutres, des étampes pour enjoliver notre planificateur, des encreurs… On devient rapidement accro!

Je me suis donc tranquillement mise à colorier, juste pour le plaisir. J’ai imprimé les coloriages de notre amie Marie-Anne de Jaune Pop en plus petits formats pour les mettre dans mon planificateur. Vous connaissez déjà sa page «Coloriages» où l’on peut imprimer gratuitement plusieurs de ses créations, n’est-ce pas? 😉

Rapidement, mon garçon de 5 ans a voulu m’aider(!) et nous avons pris l’habitude de colorier ensemble plusieurs fois par semaine. Quel plaisir! J’ai même remarqué qu’il a fait beaucoup de progrès grâce à la technique que nécessitent les crayons aquarellables.

J’en ai aussi profité pour me procurer d’autres cahiers à colorier réalisés par des artistes montréalais. Par exemple:  le magazine à colorier proposé par l’équipe de Caribou, mais aussi l’album Les Petites de Cara Carmina, que nous avons eu le plaisir de vous présenter lors du 2e épisode de Famille au menu. Le prochain sur ma liste d’achats? Le livre à colorier Montréal publié chez Paperole et illustré par Cyril Doisneau.

En faisant un peu de recherches sur la mode du «bullet journal» (ce sont des gens qui dessinent et construisent leur agenda de A à Z) , j’ai aussi redécouvert les washi tapes, ces bandes autocollantes colorées et parfois ornées de dessins, qui sont parfaites pour faire des collages sans abîmer les pages. J’ai imprimé des photos et mon garçon qui commence tout juste à apprendre ses lettres a lui aussi débuté un album d’écriture et de collages. On s’amuse comme des petits fous!

Bref, ces temps-ci, je me donne le droit de redéfinir la notion d’«utilité» au quotidien. Chaque semaine, je dois faire du lavage, plier des vêtements, faire l’épicerie, cuisiner, faire la vaisselle, changer des couches, faire le ménage, ramasser des jouets, aller mener ou chercher mes enfants à l’école ou à la garderie, me rendre au travail, écrire à l’ordinateur, répondre à des questions et des courriels… Toutes ces tâches et activités sont le fruit de responsabilités et sont en quelque sorte «utiles».

Quand je colorie, je dessine, je fais des collages ou j’utilise des étampes, je fais «juste» du beau (et parfois ce n’est même pas beau!), je mets «juste» de la couleur. Ça ne fait rien d’autre que de me faire du bien… et j’ai décidé que c’est important, ça aussi! 😉

***Les livres et le matériel mentionnés dans cet article ne sont le fruit d’aucune commandite. 

Noël en famille à bord du Orford Express

Pour l’une des premières fois, j’ai réussi à garder le secret jusqu’au bout! J’avais trop envie de voir la réaction de mon garçon de 5 ans, qui se passionne pour les trains, lorsqu’on allait lui apprendre que nous allions monter à bord du train touristique Orford Express de Noël! Sa joie et les étoiles dans ses yeux, ça n’avait pas de prix…

Depuis 11 ans déjà, de mai à décembre, l’Orford Express propose des randonnées de plus de trois heures agrémentées de repas à bord, dans le but de faire découvrir les magnifiques paysages des Canton-de-l’Est, principalement entre Magog et Sherbrooke. Tous les weekends à partir de la fin novembre, ce sont alors les trains de Noël qui font la joie des visiteurs. Le premier weekend de décembre, c’est dans l’un des trains spéciaux de Noël pour enfants que nous avons eu le bonheur d’effectuer un trajet: une façon mémorable et vraiment unique de se mettre dans l’esprit de Noël avec les tout-petits!

C’est bientôt l’heure: on monte à bord!

Nous avions choisi l’un des départs de Bromont à 16h, question de permettre à notre fille de bientôt 2 ans de faire la sieste en début d’après-midi et de pouvoir, du même coup, assister au coucher du soleil dans le train.

Un petit garçon vraiment heureux de vivre cette expérience!

À notre arrivée, avant même d’entrer dans le train, fiston se fait taquiner par un lutin coquin! À bord, une assiette de bons biscuits double chocolat et chocolat blanc nous attend, ainsi que des coloriages et quelques crayons: un bon moyen de patienter jusqu’au grand départ!

Il y a une grande quantité d’enfants à bord et malgré toute leur excitation, l’ambiance est vraiment agréable, calme et chaleureuse, en plus d’être agrémentée de douces musiques du temps des fêtes!

En attendant le départ, une animatrice façonne pour chaque enfant un petit animal en ballon… on passe du bon temps en famille!

Bon trajet à bord du Orford Express!

Lorsque le train part, on nous apprend que nous sommes en route pour aller chercher le Père Noël! La première partie du trajet est accompagnée d’un chocolat chaud pour tous, alors que nous admirons les beaux paysages à l’extérieur.

Lorsque le train fait entendre son sifflement traditionnel, les enfants s’amusent à répondre «tchou tchou» à leur tour à l’aide du sifflet qu’on leur a offert à l’arrivée… c’est mignon! On en profite pour jaser en dégustant nos biscuits… un beau moment en famille.

On s’arrête quelques minutes et l’on présume que le Père Noël est monté à bord… à suivre! Lorsque c’est notre tour de le recevoir, l’ambiance s’anime, des lutins envahissent notre wagon en même temps que la chanteuse Caroline Noël, qui chante en direct de jolis classiques de Noël avec les enfants: c’est la fête! En même temps que les paysages défilent sous nos yeux, le Père Noël prend le temps d’offrir un petit cadeau à chaque enfant dans le train ainsi qu’un sac de bonbons, qui les occupera jusqu’au retour.

Pour fiston, la balade qui a duré environ une heure trente aurait pu se poursuivre encore et encore – nous considérerons peut-être, d’ailleurs, refaire un trajet plus long proposé par l’Orford Express, avec un repas complet, cette fois – mais pour notre petite fille de deux ans qui a bien de la difficulté à tenir en place, c’était bien suffisant! Nous avons beaucoup apprécié la possibilité de pouvoir prendre le départ de Bromont (à environ une heure et quart de Montréal), une nouveauté cette année, puisque qu’en temps normal les autres départs ont lieu un peu plus loin pour nous, à Magog.

Des moments que nous ne sommes pas prêts d’oublier! (Ma fille vous fait un beau «tchou tchou» 😉 )

À NOTER:

*Les départs de Bromont se font non loin de la bibliothèque municipale, au croisement des rails et du chemin de Gaspé.

Horaire: pour vivre l’expérience des trains de Noël pour enfants du Orford Express, il faut réserver tôt, dès la fin octobre si possible, car les places s’envolent rapidement! Cette année, tous les départs étaient déjà complets (à partir de Magog mais aussi de Bromont) autour du 22 novembre… En 2017, les trajets ont lieu tous les weekends, de la fin novembre jusqu’au 17 décembre. Pour tous les détails et pour en savoir plus sur les trains de Noël réguliers et les autres départs durant l’année, consulter le site Internet du train touristique Orford Express.

Prix: les billets pour l’Orford Express de Noël se vendent par tables. Pour les trajets des trains spéciaux de Noël pour les enfants, comptez 149$ par table en voiture principale, et jusqu’à 179$ par table en ce qui concerne la voiture lounge (section panoramique). Il doit y avoir au moins un enfant par table (taxes et frais en sus).

***Merci à Tourisme Cantons-de-l’Est pour la découverte et au train touristique Orford Express pour l’expérience offerte et les merveilleux souvenirs!