Animaux et insectes, Camping, Outaouais
Laisser un commentaire

Un séjour au Parc Omega

En juin dernier, c’était à notre tour d’aller passer une fin de semaine en famille au Parc Omega, à Montebello, pour découvrir les nouveautés offertes à l’été 2017. Nous avons vite réalisé qu’une journée n’était pas suffisante pour en profiter pleinement, alors nous étions plus qu’heureux de pouvoir dormir sur place, dans un chalet en pleine nature!

Une nuit sur les lieux

Avant même d’aller à la rencontre de tous ces animaux sauvages d’Amérique du Nord rassemblés au même endroit dans leur habitat naturel, nous nous sommes installés au chalet de l’écureuil, notre joli petit havre de paix. Les différentes cabanes en bois rond proposées par le Parc Omega s’identifient facilement grâce aux oeuvres qui les ornent, la nôtre étant recouverte de dessins d’écureuils sculptés par l’artiste Michel Therrien.

Malgré une journée chaude et humide, l’intérieur de notre cabane, toujours bien aérée (qui n’a pas l’électricité et dont l’éclairage fonctionne uniquement grâce à l’énergie solaire), reste agréable et fraîche. Pour plus de confort, nous avions choisi l’option literie, mais nous aurions aussi pu apporter nos propres sacs de couchage.

Pas question pour nous d’aller manger à Montebello, à quelques minutes de là, même si l’offre y est particulièrement intéressante: nous choisissons de souper en plein air, de faire cuire notre repas sur le réchaud et d’apprécier la compagnie réconfortante du feu de camp! Tant qu’à être dans le coin, nous en avons tout de même profité pour accompagner notre repas d’une baguette et d’un délicieux fromage coulant Adoray de la Fromagerie Montebello…

Pour les gens qui dorment au Parc Omega, une passerelle sécuritaire a spécialement été installée dans le but d’observer des loups et des ours. En soirée, un guide qualifié est sur place et peut répondre à toutes vos questions – et à celles de vos tout-petits, bien sûr!

Cette rencontre unique fut, pour nos enfants de 1 an et 5 ans, leur tout premier contact avec les animaux du Parc Omega: nous avions déjà hâte au lendemain pour connaître la suite!

Après une bonne nuit de sommeil à respirer l’odeur vivifiante de la forêt et un petit déjeuner, nous étions fin prêts pour aller explorer le Parc!

Ce que nous réserve le Parc Oméga

À votre arrivée, rendez-vous à la Maison du Parc où vous pourrez obtenir une carte et vous procurer plusieurs sacs de carottes, si vous avez oublié d’apporter les vôtres: vos enfants vont adorer les offrir aux daims, aux cerfs de Virginie, aux wapitis et aux sangliers, qui en raffolent! C’est aussi à ce chalet d’accueil que se trouve notamment un casse-croûte à prix très abordables: on en profite pour le dîner ou pour prendre une crème glacée en après-midi!

Pour notre part, nous avons fait le tour du site deux fois, tout d’abord en camionnette, en compagnie de Serge Lussier, le directeur technique et zoologiste passionné du Parc, et ensuite dans notre propre voiture, pour retourner voir les wapitis, les sangliers et leurs petits marcassins qui venaient tout juste de naître, mais aussi les loups et les bisons, pour ne nommer que ceux-là.

Au milieu de la balade, nous nous sommes arrêtés chaque fois à l’Aire de la colonisation, où il est alors possible de stationner notre véhicule. Un magnifique parc avec un parcours suspendu attendait nos enfants, sans oublier un tour en tracteur pour les amener jusqu’à une petite ferme (où l’on a également construit une jolie cabane dans un arbre, très populaire auprès des tout-petits). Même notre petite d’un an en a profité pour nourrir les cerfs de Virginie! Nous avons aussi pu assister à une partie de l’entraînement pour le spectacle d’oiseaux de proie qui a lieu chaque jour durant la période estivale.

Les nouveautés du Parc en 2017

Depuis cet été, une nouvelle bâtisse accueille les visiteurs dans l’Aire de la colonisation: la Cabane du bûcheron et sa magnifique oeuvre en l’honneur de la légende de la Chasse-galerie. Il s’agit d’une petite boutique où l’on peut également se restaurer et profiter de tables de pique-nique, et où il sera possible de louer des raquettes durant l’hiver.

Un peu plus loin, à pied, on peut maintenant également rejoindre le tout nouvel observatoire pour les loups gris, construit sur deux étages, qui permet de les observer d’encore plus près. Impressionnant!

À la toute fin de notre séjour, notre petite a fini par s’endormir dans la voiture, mais notre garçon de 5 ans était prêt à retourner chercher des carottes pour une troisième tournée… Il ne voulait tout simplement plus repartir!

À NOTER:

Heures d’ouverture et prix: pour tous les détails concernant l’horaire et les différents tarifs (qui varient selon les saisons), consultez le site Internet officiel du Parc Oméga. Un séjour dans une cabane en bois rond du Parc Oméga est offert à partir de 180$ par nuit. Les cabanes comme celle dans laquelle nous sommes restés sont les plus éloignées du site. Si vous désirez particulièrement être proche du chalet d’accueil, des installations sanitaires et de la salle communautaire, nous vous suggérons de choisir une nuitée dans l’un des tipis, à partir de 100$ par nuit. L’endroit propose également d’autres types d’hébergement, notamment des Wi-Tentes, dont Marie-Eve vous a déjà parlé dans cet article. Peu importe ce que vous choisirez, votre séjour en pleine nature sera assurément mémorable!

***Merci au Parc Oméga pour l’invitation et plus particulièrement à M. Serge Lussier de nous avoir si bien reçus!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s