Mois: octobre 2014

Courges, citrouilles et tours de brouette

La citrouille est, sans contredit, une grande délaissée. On l’utilise bien sûr à l’Halloween, mais par la suite, on la néglige et on ne prend pas assez souvent pas la peine de la cuisiner. Voilà plusieurs années qu’à l’automne, l’envie me vient d’aller me balader dans un champ de citrouilles, et cette sortie-là aussi, je la mettais chaque fois de côté. Finies les mauvaises excuses: en un beau samedi d’octobre, nous sommes enfin allés faire un tour en famille au Centre d’interprétation de la courge du Québec, à St-Joseph-du-lac. Alors que les courges Butternut et de type «spaghetti» se trouvent facilement dans nos supermarchés (et nos soupes!) à longueur d’année, on oublie qu’il existe de nombreux autres cucurbitacées différents et tout aussi savoureux à découvrir. C’est guidés par notre pure curiosité, ainsi que par le désir de créer une nouvelle tradition à l’approche de la fête de l’Halloween, que nous avons choisi, cette année, de nous rendre pour la toute première fois au Centre d’interprétation de la courge à St-Joseph-du-lac, à un peu plus d’une demi-heure de voiture de Montréal, dans les Basses-Laurentides. Tout a été pensé …

De Shediac à Caraquet: du homard à toutes les sauces

Ce serait certainement un sacrilège de faire un séjour au Nouveau-Brunswick sans participer à une activité reliée au homard ou bien sans déguster, au moins une fois, la chair délicieuse et juteuse de ce célèbre crustacé. Nous étant baladés un peu partout le long de la Route du littoral acadien en juillet dernier, voici rassemblées en un article nos suggestions favorites d’endroits et d’expériences à vivre en famille sur le thème du homard, que ce soit pour en manger, pour les observer ou pour en apprendre davantage sur les pêcheurs qui en font leur métier. Depuis plusieurs années, j’imagine mal mes vacances estivales sans la présence d’un lobster roll. Chéri, pour sa part, n’aime pas particulièrement le homard (pas grave, ça en fait plus pour moi!) et fiston ne semble pas encore en apprécier le goût, mais ils ont toujours beaucoup de plaisir, tous les deux, à organiser des courses de homards sur le plancher de la cuisine lorsque l’on décide de se (me) gâter pour souper, un samedi soir d’été. Pour les amateurs du …